Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Paiement bancaires sécurisés

Promotions

Toutes les promotions

Lettre d'informations

Elaboration d'un système d'arrosage

Toutes les étapes pour créer et

installer votre système d’arrosage

Cette notice a pour objet de faciliter la création et l’installation de petits systèmes d’arrosage pour résidences individuelles. Qu’il s’agisse de votre premier système d’arrosage ou que vous en ayez déjà installé plusieurs, nous vous conseillons de parcourir cette notice pour vous familiariser avec les principes de pose.

 Système d'arrosage Hunter

Pour le calcul des débits (l/min), pressions d’utilisation et dimensions des tuyaux, nous nous sommes basés sur une perte de charge raisonnable et sur une vitesse de l’eau compatible avec un système d’arrosage pour espaces résidentiels.

 

Si vous avez des questions sur la conception et l’installation, consultez nous.

 

 

A. Dessinez le Plan de Votre Jardin

1. Mesurez d’abord votre terrain et indiquez l’implantation de votre maison. Sur une feuille séparée, dessinez le plan de votre jardin et reportez les cotes mesurées.

 

Faites le Relevé de Votre Terrain et Dessinez le Plan de Votre Jardin

Zones du Plan

 

Zone d'arrosage à définir

N’oubliez pas d’indiquer toutes les allées bétonnées ou dallées ainsi que les terrasses, les parties carrossables et les clôtures. Reportez également sur le croquis les arbres, les massifs et les pelouses.

 

2. Dessinez ensuite le plan de votre jardin sur du papier millimétré fourni à l’échelle 1/100, 1/200 ou à l’échelle la plus appropriée. Notez l’échelle choisie. Indiquez les parties gazonnées, les massifs, le couvert végétal et les grands arbres.

3. Divisez le plan de votre terrain en zones rectangulaires ou carrées (les plus grandes possibles) pour délimiter les zones avant, arrière, latérales, gazonnées, arborées ou avec massifs que vous identifierez par A, B, C, D, etc..

 

B. Calculez la Capacité Nominale de Votre Système d’Arrosage

 

Pour avoir un système d’arrosage performant, calculez d’abord sa capacité nominale, c’est-à-dire votre quantité d’eau disponible. Si vous utilisez l’eau de la ville, suivez la procédure

 

1. Pression de l’Eau (Bars)

Calcul de la presson à l'aide d'un manomètre

Pour connaître la pression de l’eau, fixez un manomètre sur la prise extérieure, le plus près possible du compteur.

Vérifiez qu’il n’y a aucun consommateur d’eau en fonctionnement dans la résidence. Ouvrez le robinet et notez la valeur s’affichant à droite. C’est la pression d’eau statique (Bars).

 

 

2. Débit (l/min)

Pour déterminer le débit disponible pour le système, deux points sont importants :

 

A. Quelle est la capacité de votre compteur ou la section du réseau d’alimentation en eau ?

La capacité des compteurs est en principe estampillée sur le corps du compteur. Les modèles de compteur les plus courants sont 15 mm, 20 mm et 25 mm.

B. Quelle est la section de la canalisation d’amenée d’eau ?

Mesurez le diamètre extérieur de la canalisation reliant le réseau municipal à la maison. Pour cela, il vous suffit d’entourer un morceau de ficelle autour de la canalisation et de la mesurer.

section de la canalisation d'alimentation :

Longueur approx.de la ficelle 7 cm 8.25 cm 9 cm 10.5 cm 11 cm 13.5 cm
section canal. cuivre 20MM   25MM   32MM  
Section canal. cuivre   20mm   25mm   32mm
Section canal. polyéthylène   20mm   25mm   32mm

 

3. Capacité Nominale du Système

C’est la pression d’utilisation qui vous servira à choisir les arroseurs et à concevoir votre système.

Vous venez donc de calculer le débit d’eau maximum en l/min ainsi que la pression d’utilisation approximative disponibles pour votre système. Si vous dépassez ces valeurs maximales, l’arrosage sera inadapté et la formation de coups de bélier risque de détériorer gravement votre système d’arrosage. Ces deux valeurs seront essentielles dans le processus de conception.

 

PRession statique

bars

kpa

 

2

200

 

2.8

275

 

3.5

350

 

4

415

 

4.8

480

 

5.5

550

compteur d'eau     Alim. en eau

max

l/mIN

max

l/mIN

 max

l/mIN

max

l/mIN 

 max

l/mIN

15 MM                             13MM

        20MM

        25MM

 7.6

15

15

 15

23

26

19

30

30

23

30

38

26

38

49

 26

45

57

20 MM                             13MM

                                        20MM

                                        25MM



15

19

19

 23

26

45

 30

38

64

 34

53

76

38

64

83

 45

76

83

 25 MM                           13MM

                                       20MM

                                       25MM

 

 15

19

19

 26

30

53

30

53

91

 34

68

98

45

76

114

 45

76

130

C. Choisissez les Arroseurs

Pour les installations résidentielles, il existe deux types d’arroseurs : les turbines pour grandes surfaces et les tuyères pour espaces réduits. Ne jamais mélanger turbines et tuyères dans la même zone.

 

Implantation des Arroseurs

 

1. Les turbines à grande surface permettent de couvrir des surfaces de 8 mètres sur 8 et plus.

2. Les tuyères sont utilisées, en principe, pour arroser des surfaces moins grandes. Pour ces deux types, il existe des arroseurs escamotables installés au niveau du sol et des arroseurs fixes montés sur allonge et installés au-dessus du sol.

La surface de 8 mètres sur 8 n’est donnée qu’à titre indicatif et n’a donc pas un caractère impératif. Le seul critère à prendre en considération est de nature économique où l’installation d’une turbine au lieu d’une tuyère permet de réduire la longueur de la canalisation et le nombre de vannes, et nécessite la pose d’un programmateur plus petit.

 

D. Dessinez l’Emplacement des Arroseurs

 

Déterminez les endroits où vous allez installer les turbines à grand secteur d’arrosage et les tuyères à petit secteur d’arrosage. Pour les turbines, prévoyez un espacement de 8 à 12 mètres et pour les tuyères, un espacement de 3 à 5 mètres. Ceci permettra un chevauchement de l’arrosage pour obtenir une couverture uniforme. Ne mélangez pas les deux types d’arroseurs sur une même zone.

N’espacez pas trop les arroseurs. Respectez les spécifications données dans les tableaux de performances à la dernière page de la notice. L’espacement est fonction de la surface couverte par l’arroseur. L’arrosage doit atteindre à la fois l’arroseur le plus proche et celui opposé. Travaillez par zone et commencez par placer les arroseurs :

 

Etape 1. Les angles de votre jardin sont les points délicats. Avec un compas, dessinez dans chaque angle un arc de cercle représentant l’arroseur quart de cercle.

 

Etape 2. Si la portée des arroseurs quart de cercle n’est pas suffisante pour permettre un chevauchement, prévoyez d’autres arroseurs sur le pourtour de votre jardin. Dessinez leurs secteurs d’arrosage.

 

Etape 3. Vérifiez que les arroseurs périphériques atteignent les arroseurs opposés. Sinon, ajoutez des arroseurs plein cercle au milieu. Pour faciliter l’implantation, tracez des lignes perpendiculaires reliant les arroseurs périphériques entre eux. Ensuite, tracez au compas un cercle à partir de cet arroseur pour s’assurer que toute la zone est couverte.

 

E. Déterminez le Nombre de Réseaux d’Arrosage à Créer

 

A moins d’avoir un jardin de très petite dimension, vous n’aurez sans doute pas un débit d’eau suffisant pour arroser tout votre jardin en une seule fois. D’autre part, certaines parties de votre jardin requièrent une quantité d’eau supérieure à celle disponible au robinet (capacité nominale).

 

Vous devez diviser votre jardin en réseaux. Commencez par le réseau A :

1. Reportez-vous à la pression d’utilisation relevée à la page 2. Elle va vous servir à déterminer l’espacement des arroseurs et le débit requis dans le tableau des performances.

 

2. Inscrivez le débit de chaque arroseur de la zone à côté de chaque arroseur (voir tableau à la dernière page de la notice).

 

3. Faites la somme de ces chiffres et divisez-la par le débit d’eau total disponible.

 

4. Si le nombre total de réseaux n’est pas un nombre entier, arrondissez par excès pour connaître le nombre de zones (1, 2 réseaux devient 2 réseaux). Vous avez ainsi le nombre total de vannes exigées par les arroseurs de cette zone.

 

5. Maintenant que vous connaissez le nombre exact de réseaux de votre jardin, divisez le nombre d’arroseurs de façon à avoir approximativement le même débit d’eau dans chaque réseau. Ne prévoyez pas trop d’arroseurs dans la même zone. Restez dans les limites compatibles avec la capacité nominale de votre système.

 

6. Dessinez et identifiez les vannes de chaque zone (Zone 1, Zone 2, etc.).

 

7. Répétez les opérations D et E pour toutes les zones.

 

 

F. Déterminez l’Implantation des Vannes et des Canalisations ainsi que leurs Sections

 

Chaque réseau doit avoir sa propre vanne. La vanne permet d’alimenter ou de couper l’alimentation d’un réseau d’arrosage. Prévoyez une vanne par réseau puis regroupez-les en un bloc.

 

Vannes et Canalisations

Déterminez l’endroit où vous souhaitez placer le bloc distributeur de chaque réseau : dans la partie avant du jardin ou à l’arrière ou en plusieurs points. Vous avez toute latitude dans votre choix mais nous vous conseillons toutefois d’implanter le bloc distributeur dans un endroit accessible pour faciliter la maintenance. Placez le bloc distributeur à proximité de la zone desservie par les vannes mais en un point où vous ne serez pas arrosé lors de la mise en route manuelle du système.

 

Canalisation Latérale

 

Les canalisations les plus couramment utilisées dans les systèmes d’arrosage sont les canalisations en polyéthylène. Vérifiez auprès de votre distributeur local Hunter quel est le type employé dans votre secteur.

 

1. Reliez par un trait tous les arroseurs de chaque réseau comme le montre l’illustration. Optez pour le trajet le plus direct avec le moins de courbes et de changements de direction possibles.

 

2. Reliez ensuite la canalisation à la vanne du réseau (le plus direct possible).

 

3. Déterminez ensuite la section des canalisations en commençant par l’arroseur le plus éloigné du réseau.

La canalisation reliant l’avant-dernier arroseur au dernier arroseur doit avoir une section de 20 mm (voir tableau des sections des canalisations).

 

4. Faites la somme des débits de ces deux arroseurs pour déterminer la section de la canalisation suivante.

 

5. Au total obtenu, ajoutez le débit requis pour l’arroseur suivant.

 

6. Continuez jusqu’à ce que vous ayez rejoint la vanne du réseau. Veillez à ne pas utiliser une canalisation de section inférieure aux valeurs du tableau.

 

7. Reprenez les opérations 1 à 7 pour chaque réseau.

 

Canalisation Principale

 

1. Déterminez l’emplacement du point de branchement (P.D.B.). Il doit être relativement proche du compteur.

 

2. Reliez tous les distributeurs par un trait, puis reliez ce trait au point de branchement.

 

3. La canalisation principale doit avoir une section supérieure à celle de la canalisation latérale la plus grande.

 

 

G. Point de branchement

Climats Tempérés

Utilisez un raccord à compression en Té à compression pour raccorder votre système d’arrosage à l’arrivée d’eau. Le raccordement peut également se faire sur canalisation en cuivre, en PVC ou en fer galvanisé sans soudage ni taraudage.

Dans certains cas, prévoyez un clapet anti-vidange pour protéger le circuit d’eau potable. Installez éventuellement une canalisation en cuivre entre le point de branchement et le clapet anti-vidange. N’oubliez pas de vérifier l’indice de la construction local et de demander à l’organisme local les conditions

spéciales applicables.

 

Climats Froids

Lorsque vous résidez dans une région très froide et que le point de branchement est en sous-sol, installez le clapet antividange immédiatement après la vanne à boisseau pour permettre, en hiver, la vidange de l’eau entre le point de branchement et la clarinette.

 

Le branchement à une pompe

Lorsque la source d’eau est un réservoir, un lac ou un puits, le système d’arrosage est généralement maintenu sous pression grâce à une pompe. Une vanne de pied à clapet peut être installée à l’entrée de la canalisation d’admission pour assurer le bon fonctionnement de la pompe. Il est nécessaire d’installer un clapet anti-retour sur le circuit de distribution pour empêcher tout retour d’eau. Il est également recommandé d’installer une vanne de régulation manuelle dans la canalisation d’évacuation pour régler le débit. Un manomètre doit être utilisé pour gérer la pression du système. Essayez de minimiser les raccords angulaires, coudes et autres sources de turbulence et friction dans les conduites d’aspiration et de débit d’eau.

 

Point Final

Vous venez de créer votre système d’arrosage. Vérifiez bien que vous avez prévu des arroseurs dans toutes les zones de votre jardin. Vérifiez également la section des canalisations.

 

H. Comment Faire Votre Installation

 

Réalisez le Point de Branchement

1. Reportez-vous à la section sur le point de branchement (Page 7).

2. Coupez l’alimentation en eau de votre maison.

3. Creusez un trou pour rendre visible la canalisation d’alimentation.

4. Sur cette canalisation, découpez un morceau de 25 mm pour y adapter un raccord à compression puis vissez les écrous de compression.

5. Montez le raccord et la vanne d’isolation.

6. Installez le regard permettant d’accéder à la vanne.

7. Ouvrez à nouveau l’alimentation en eau de votre maison.

 

Installez la Canalisation Principale

1. Repérez, à la bombe de peinture, les canalisations reliant le point de branchement aux différents points du bloc

distributeur.

 

2. Sur les pelouses existantes, étalez une bâche plastique à 60 cm environ de l’emplacement de la future tranchée.

 

3. A l’aide d’une pelle plate, découpez ensuite des bandes de gazon de 30 cm de large sur 4 à 5 cm de profondeur. Roulez ces bandes et déposez-les avec la terre sur la bâche.

 

4. Creusement des tranchées : vérifiez la législation locale relative à la profondeur d’enfouissement des canalisations des systèmes d’irrigation. En l’absence d’exigences particulières, creusez une tranchée de 25 à 30 cm de profondeur à la main ou à l’aide d’une trancheuse que vous pouvez louer auprès des sociétés de location de matériel.

 

5. Pose de la canalisation sous les dallages ou allées : Méthode de martelage : prenez un tube galvanisé et obturez ses deux extrémités, puis à l’aide d’un marteau, faites le passer sous le dallage ou l’allée (voir illustration).

 

6. Montez le clapet anti-refoulement conformément à la législation en vigueur (en option selon le pays).

7. Installation de la canalisation : disposez la tuyauterie et les raccords à proximité des tranchées en fonction de l’installation prévue. Veillez à ne pas faire entrer de terre dans les tuyaux.

 

8. Mesurez à partir du point de branchement (ou éventuellement du clapet anti-refoulement) la longueur de tuyau nécessaire, coupez et faites-la cheminer jusqu’au dernier distributeur ou arroseur.

 

9. Pour enterrer la canalisation principale, reportez-vous aux instructions de la page 12.

 

Installez Votre Programmateur

 

1. Décidez où vous souhaitez installer votre programmateur. La plupart des programmateurs de résidences se posent à l’intérieur (ex. garage). Respectez les instructions fournies avec votre programmateur. Il vous faut une alimentation en 220 V.

 

2. Utilisez un fil avec code couleur pour raccorder les vannes au programmateur. Il vous faut un fil par vanne, plus un fil pour le commun. Si votre installation comporte 5 réseaux, prévoyez 6 fils suffisamment longs pour relier votre programmateur à la vanne la plus éloignée.

 

3. Vérification de la couverture : branchez le programmateur au 220 V, testez les différentes zones du programmateur une à une pour vérifier les connexions électriques. Réglez les arroseurs, modifier les buses si nécessaire afin d'obtenir une bonne couverture.

 

4. Raccordez le fil aux vannes avec des connexions étanches. Prévoyez un fil par vanne, plus un fil pour le commun qui sera raccordé à un des fils de toutes les vannes.

 

Installez les Arroseurs

 

1. Installez tous les arroseurs d’un réseau, à l’exception du dernier. Laissez le ou les derniers arroseurs non monté(s) pour nettoyage correct.

 

2. Mise en eau du système : mettez en eau en tournant la vanne à la main, ceci permet d’éliminer les saletés présentes dans le tuyau. Opération à faire impérativement même si vous êtes sûr que rien n’est rentré dans les tuyaux lors de la pose. Dès que l’eau est claire, coupez la vanne et installez les arroseurs restants.

 

3. Vérification de la couverture. Branchez le réseau au niveau du programmateur pour vérifier que les fils et les connexions électriques fonctionnent correctement. Réglez les arroseurs et vérifiez que la couverture d’arrosage

est correcte.

Rebouchage des Tranchées

 

1. N’enterrez pas directement les vannes. Prévoyez un regard pour faciliter l’accès. Ne placez le regard qu’au rebouchage de la tranchée.

 

2. Enlevez tous les cailloux situés sous le tuyau. Remblayez 1/3 à 1/2 de la tranchée à la fois et bien tassez la terre au fur et à mesure. Lors de la pose des arroseurs et des regards, assurez-vous que vous êtes bien au ras du sol.

 

Source : « Notice d’Utilisation de système d’arrosage pour espaces verts résidentiels » Hunter

Cliquez ici pour consulter le document d’origine